Portfolio


"Aujourd’hui, l’air que je respire, le pain que je mange, mais surtout les êtres qui peuplent mon existence constituent le terreau à partir duquel naissent des bouquets étoilés, des oiseaux et des petites maisons. Ceux-ci composent une grande part de mon vocabulaire plastique. Ces représentations sont issues des images primitives, des contes, qui constituent notre culture commune. Elles me permettent de produire les chocs plastiques que je recherche. C’est-à-dire la rencontre entre une matière explosive et son détonateur. Une sorte de bombe mentale".


Présentation


Victor Caniato est né en Italie en 1949. A huit ans, il rejoint ses parents émigrés en France. Ouvrier métallurgiste, il découvre l’œuvre de Brancusi, une rencontre décisive qui le conduit à des études artistiques. Il termine ses études à l’École des Beaux-Arts de Lyon en 1979 et obtient le « Prix de Paris ».

Il développe d’abord un art abstrait puis un art figuratif représentant essentiellement l’humain en modelant avec l’argile et le plâtre, des visages et des corps naissants. Une dizaine d’années plus tard, il épure sa démarche et « seule l’évocation de l’humanité devient le sujet central de sa recherche.

« Les matériaux de Victor Caniato relèvent de l’art pauvre des italiens contemporains : du plâtre, des tiges de fer, du polystyrène, du bois de récupération. Il en fait un rocher surmonté d’une maisonnette, un système stellaire dans un rouleau de grillage, un linge abandonné sur un escalier. »

Ces représentations sont issues des images primitives, des contes et légendes qui constituent notre culture commune. C’est ainsi qu’il invente et installe une mythologie polysémique. Son art cherche ainsi à nous parler de nous d’une manière simple et poétique.

Animation d’un jardin de sculptures hors du commun : « Le Jardin de Jocelyne et Victor ».

Contact : Victor Caniato
Site de référence : le-jardin-de-jocelyneetvictor.com/


mentions

choc02 | SPIP | | mentions légales | Plan du site | RSS 2.0