Portfolio


« L’art d’Olivier Giroud, qui est fait de beaucoup de refus profonds, ne se satisfait pas non plus de mettre entre guillemets le naturel. (…) Les grands blocs découpés aujourd’hui dans des troncs de peupliers nous désamarrent des demeures refuges faites de terre massive où nous étions si bien, ils nous ouvrent les axes du monde, le vertical et l’horizontal, le profond, comme à la suite de l’esprit des arbres abattus, vers le grand large. »
Jean Planche, 2011. Catalogue de l’exposition du Musée Hébert.


mentions

choc02 | SPIP | | mentions légales | Plan du site | RSS 2.0